Les différentes formes de la photographie de mode

Je me suis souvent posé la question de qu’elle était la différence entre une photo commerciale, une photo de mode et photo éditoriale. Lorsque l’on regarde la production photographique dans ces différents domaines, la démarcation n’est pas toujours évidente. Cependant, on s’aperçoit très vite que la photographie qui est en même temps commerciale et mode tente avant tout de vendre un certain produit, associé ou non à un style de vie, tandis que la photographie éditoriale est plus concernée par une histoire. 

Du coup, on peut ainsi définir simplement ces différents styles de la façon suivante : 

  • La photographie commerciale vend un produit. Le style, l’éclairage et l’arrière-plan sont souvent très simples, avec le ou les modèles devant un fond blanc ou coloré en fonction des vêtements, avec le plus souvent une seule source d’éclairage. 
  • La photographie de mode, quant à elle, vend un style de vie. Contrairement à la photographie commerciale, l’accent en photographie de mode n’est pas sur le vêtement, mais l’ambiance du style et de l’image dans un environnement particulier. Le vêtement est un accessoire pour véhiculer un certain style de vie. Ainsi, l’image est plus complexe. L’éclairage est souvent lui aussi plus complexe par l’usage de plusieurs sources d’éclairage, voire en mixant éclairage naturel et artificiel. 
  • La photographie éditoriale va plus loin encore et nous vend une histoire. Elle ressemble un peu à la photographie de mode dans le sens où le but n’est pas de vendre un produit, mais quelque chose de plus grand. Dans la photographie de mode, c’est le style de vie, dans l’éditorial, c’est l’histoire au sujet du thème. Tout comme avec la photographie de mode, l’éclairage est primordial, mais aussi l’environnement. Tout doit concourir pour aller dans le sens de l’histoire que l’on veut raconter.
Using Format