Devenir mannequin professionnel

Le statut de mannequin ou de modèle professionnel (le droit français ne fait pas de différence entre les deux) est très réglementé en France. Le seul statut reconnu en France pour un mannequin / modèle est celui de salarié et seule les agences accrédité par la Préfecture de Police de Paris sont habilité à le faire. Les agences sont elles aussi très réglementées en France. La liste des agences accréditées est facilement accessible sur le web. Toute agence qui ne figure pas dans cette liste n’est donc pas une agence de mannequin mais le plus souvent une agence d’hôtesse. Attention, le statut d’hôtesse n’a les mêmes droits que celui de mannequin et ne peut pas faire, légalement, certaines choses dédiées au mannequinat. 

Pour démarcher une agence de mannequin, essayez d’avoir un rendez-vous physique. Certaines organisent des castings régulièrement, de façon hebdomadaire ou mensuelle (open call). D’autres vous donneront rendez-vous, certaines vous demanderont d’envoyer votre candidature par Internet. A vous de respecter les procédures mais si vous le pouvez, privilégiez les rendez-vous physique et allez y avec tous les outils adéquates. Les vraies agences ont pignon sur rue et ne vous donnerons pas rendez-vous dans un lieu privé. 

Les casting d’agence et les rendez-vous avec les agences sont gratuits. Si on vous demande de payer quoique ce soit, fuyez.
Aucune agence ne vous demandera de photos de nu. Ne vous faites pas avoir par des photographes peu scrupuleux ou par de fausses agences (si vous avez un doute sur un photographe ou une agence, je suis là pour vous apporter conseil). Bien souvent, au départ, on vous demandera juste quelques polas afin d’avoir une idée de votre silhouette.

Législation française sur le recrutement des agences de mannequins .Art L.763-6 Code du Travail (Loi n°90-603 du 12 juillet 1990) : « Les consultations données à des jeunes sur les possibilités d’accès à l’activité de mannequin sont gratuites. Les frais avancés par l’agence de mannequins pour la promotion et le déroulement de la carrière du mannequin ne peuvent faire l’objet d’un remboursement qu’au moyen de retenues successives ne dépassant pas un pourcentage du montant des salaires et rémunérations exigibles qui sera fixé par décret en conseil d’Etat.

Investir dans les bons outils .

Pour vous lancer, vous allez avoir besoin d’outils indispensables et plus précisément, des polas, un book et des composites. Attention, un book ne se fait pas n’importe comment. Pareil pour les polas. Un mauvais book ou des polas mal fait risquent de vous fermer plus de porte que vous en ouvrir, en sachant qu’une porte qui se ferme et une porte qui sera très difficile à rouvrir ensuite. Dans beaucoup d’agence, vous aurez une chance, pas deux. Tout cela a un coût avoisinant souvent le millier d’euro pour un book complet mais il faut voir cette dépense comme un investissement. Le book à faible coût sont une fausse bonne solution. Avec cela, vous risquez de ne jamais voir débuter votre carrière et au final, vous aurez dépensé de l’argent pour rien. Un book pro se fait sur le long terme avec différents photographes. Un book n’est pas quelque chose de fini. Il va continuer à évoluer tout au long de votre carrière. Les photographes qui vous propose de réaliser votre book complet sont donc à fuir, et ce, quel que soit le prix proposé. Ce sont des photographes qui n’y connaissent rien au monde du mannequinat et qui vous feront plus de tort qu’autre chose. Si vous avez un doute sur une agence, un photographe, un booker… le mieux est de ne pas donner suite. 

>> Modèle pro : avoir les bons outils 

Les agences de mannequins.

Lancer une carrière de mannequin c’est investir dans une formation, un relooking, un book photo, des composites, la dynamisation d’un réseau clientèle, des charges de fonctionnement… Un recrutement d’agence de mannequins est donc un investissement important qui implique un risque financier conséquent : c’est un pari sur l’avenir qui ne peut pas laisser de place à l’hésitation. Les candidatures sont nombreuses et la sélection est très stricte avec de nombreux appelés pour peu d’élus. De ce fait, les agences de mannequins définissent des critères de recrutement (plus ou moins stricts) qui correspondent aux attentes de leurs clients. 

Les agences de mannequins sont des entreprises et comme face à tout recruteur il faudra éviter : 

  • les candidatures ne correspondant pas aux critères de recherche décrits sur le site 
  • les selfies et les photos de famille/vacances/soirée ou de mauvaise qualité 
  • se présenter directement sans y avoir été invité (vous dérangeriez) 
  • essayer d’amadouer les recruteurs par de trop nombreuses relances 
  • téléphoner pour réclamer (une candidature ne signifie pas que vous ayez été sélectionné) 

Chasseur de têtes : Talent Scout .

Un « Talent Scout » est mandaté par l’agence pour débusquer de nouveaux visages repérés au hasard de ses rencontres. Il justifie de son sérieux par une carte de visite d’une ou plusieurs agence de mannequins et prend directement une simple photo Polaroïd (pas de séance supplémentaire avant l’obtention d’un rendez-vous à l’adresse de l’agence). De nombreux top models ont ainsi été recrutés dans de grandes agences de mannequins alors qu’ils ne se doutaient pas qu’ils feraient un jour ce métier. Les chasseurs de talents n’hésitent plus à viser de plus en plus jeune pour leurs repérages (collèges et lycées) et à se déplacer dans les contrées les plus reculées pour débusquer la perle rare. Un talent scout peut ainsi croiser jusqu’à 5000 visages de mannequins potentiels avant de trouver celui qui vaille le coup d’être embauché. 

Faire attention à vos publication en ligne.

Certaines agences de mannequins très pointilleuses sur les profils qu’elles recrutent préféreront découvrir de véritables « new faces » dont l’image n’a encore jamais été exploitée ni diffusée (ce qui est rare est cher). Un candidat ambitieux doit parfois apprendre à jongler entre une forte impatience et la préservation de son image : il n’est pas bien vu de découvrir une panoplie de collaborations dévalorisantes sur les moteurs de recherches ou des insta rempli de selfie avec des oreilles de chien. 

Using Format